Jawad est le fils cadet d'une famille chiite de Bagdad. Son père le prépare à exercer la même profession rituelle que lui, celle de laver et d&rsquoensevelir les morts avant leur enterrement, mais Jawad s&rsquoy refuse et rêve de devenir sculpteur. Après avoir fait ses études d&rsquoarts plastiques à la fin des années 1980, alors que Saddam Hussein est au faîte de sa puissance, il est cependant enrôlé comme soldat puis se retrouve peintre en bâtiment au service des nouveaux riches. Son père meurt en 2003, les bombes américaines s&rsquoabattent sur Bagdad, les corps déchiquetés s&rsquoentassent, multipliés par les guerres confessionnelles, et il est de nouveau forcé, dans une douloureuse solitude, de renoncer à ses rêves d&rsquoartiste pour poursuivre la carrière de son père.
Dans ce roman chaleureusement salué par la critique après sa parution en arabe (2010), puis en anglais (2013), Sinan Antoon ne se contente pas de restituer l&rsquoextrême violence que connaît l&rsquoIrak depuis sa longue guerre avec l&rsquoIran (1980-1988). Il explore en fait, et de façon magistrale, le thème de l&rsquoimbrication de la vie et de la mort en une entité unique. Le grenadier planté dans le jardinet, et qui se nourrit de l&rsquoeau du lavage des morts, en est une saisissante métaphore, et il est le seul à connaître la vérité.

Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Top